Sélectionner une page

Créer une page Facebook pour son entreprise est à la portée de tout le monde (voir l’article : « Comment lancer son entreprise sur Facebook »), mais ce n’est pas toujours judicieux de le faire. Beaucoup d’entreprises se lancent sur Facebook, puis abandonnent. Cela ne veut pas dire que Facebook n’est pas fait pour elles, mais plutôt qu’elles ne s’y prennent pas bien. Facebook peut être très rentable, mais pas toujours. Devez-vous ou non utiliser Facebook pour communiquer ? La réponse en quelques points clefs ci-dessous :

facebook-question

 

1. Avez-vous le temps ?

Créer une page prend peu de temps, mais l’animer peut être très long selon votre activité.
On ne mesure pas forcément facilement le retour sur investissement du temps passé sur Facebook. Il faut mettre en place des indicateurs pour savoir si notre page Facebook nous rapporte des clients ou de la notoriété, et c’est déjà plus compliqué à mettre en oeuvre quand on ne s’y connaît pas.

Selon votre activité, animer une page Facebook peut prendre beaucoup de temps. Cette donnée est à prendre en compte lorsque vous allez décider ou non de vous lancer dans le community management (animation de réseau social). Si vous vendez des bijoux artisanaux, vous n’aurez par exemple qu’à prendre vos créations en photo avec votre smartphone avant de les poster. Si en revanche, votre métier est moins visuel, cela risque d’être plus compliqué, ou plus long, à chaque fois que vous voudrez poster quelque chose.

Vous avez peut-être également d’autres priorités en termes de calendrier aujourd’hui : trouver des clients ou fidéliser vos clients actuels, et Facebook n’est pas souvent la solution la plus rapide pour cela.

2. Vos clients sont-ils sur Facebook ?

Il y a beaucoup de gens sur Facebook et vos clients y sont sans doute. Cela dit, ils ne cherchent pas forcément une information relative à votre métier sur Facebook. Par exemple, si vous êtes expert comptable, il va peut-être être compliqué de créer de l’engouement pour votre activité sur un réseau social comme Facebook.

D’une manière générale, la plupart des entreprises B2C (Business-to-customer) ont intérêt à communiquer sur Facebook : vous vendez des crêpes délicieuses ? offrez-en une supplémentaire pour vos clients qui postent une photo de leur crêpe sur leur mur Facebook.

Les entreprises B2B, en revanche, ont généralement moins d’intérêt à communiquer sur Facebook : une société de nettoyage industriel, par exemple, va avoir du mal à fédérer une communauté sur Facebook, puisque ses clients sont des acheteurs de grandes entreprises, et qu’ils ont sans doute d’autres passions que le nettoyage industriel dans la vie.

3. Votre communauté va-t-elle être réceptive ?

Admettons que vos clients soient sur Facebook, et que vous ayez le temps d’animer une page, il est quand même possible qu’il ne soit pas intéressant pour vous de communiquer sur Facebook. Si vous vendez par exemple un spray contre la mauvaise haleine, il se peut que vous ayez peu de fans sur votre page.

Même si votre produit est plus « sexy », il se peut qu’il ne se prête pas à un réseau social donné : Facebook possède ses codes, ses modes, et les gens n’y partagent pas tous les types d’informations. Une petite étude de marché s’impose donc auprès de vos clients, ou de votre cible : que souhaiterait-elle voir sur Facebook ?

4. Avez-vous une stratégie ?

Avant de se lancer, la question primordiale est : avez-vous une stratégie ? Si non, oubliez Facebook, vous allez perdre votre temps. Ou alors, prenez cela comme un passe-temps, mais n’attendez aucun retour de votre investissement sur Facebook.

Votre stratégie réside simplement dans le fait de proposer un contenu qui va plaire à vos fans, qui va les inciter à aimer votre page, et à partager ce que vous poster, à parler de vous autour d’eux, et à vous recommander. Vous allez devoir vous créer un planning de publication, et organiser des jeux, des concours, proposer des cadeaux, etc. afin que votre page soit un succès.

Par exemple, si vous démarrez votre activité en temps que coach sportif personnel, une chose que vous pouvez faire, c’est d’arpenter les clubs de sport où se trouvent vos futurs clients, et de laisser un mini-flyer (original et bien réalisé, par Rikka par exemple !) qui stipule : « Aimez notre page Facebook et tentez de gagner 2 heures de coaching personnel d’une valeur de 100€ ».  Vous aurez fait votre pub, la personne va aller voir votre page Facebook, et probablement la liker (un clic pour peut-être 100€). Elle va peut-être même faire un tour sur votre site web, et elle aura vos coordonnées. Si, lorsque vous annoncez le vainqueur du concours, vous postez : « une heure de coaching collectif offerte pour les 10 premiers à la demander et à partager ce statut », alors, vous allez probablement vite développer votre clientèle. Plus vite que votre concurrent qui n’est pas sur Facebook en tout cas.

Si vous voulez discuter de votre possible arrivée sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à contacter Rikka qui se fera un plaisir de vous conseiller.