Sélectionner une page

Plus besoin de le démontrer, la vidéo est incontestablement le support le plus efficace pour faire passer un message sur internet. Votre vidéo s’inscrira idéalement au milieu d’une stratégie, qui rendra votre investissement pour la réaliser négligeable face à son retour. Pour l’instant, concentrons-nous sur la forme et le contenu de votre vidéo. Que devez vous dire, et de quelle manière, pour que cela fonctionne ?

Quelle durée pour une vidéo de communication ?

Pour une vidéo qui est censée faire découvrir un produit ou engager un internaute : 30 secondes à une minute.

Si vous faites plus long, vous allez perdre des internautes, qui ne la regarderont pas jusqu’au bout, ou parfois pas du tout. Vous-même, lorsque vous voyez qu’une vidéo dure 5 ou 10 minutes, prenez-vous le temps de la regarder ?

Si votre vidéo dure plus d’une minute, il faut que le sujet soit très intéressant, et la réalisation de qualité, pour éviter de  voir l’internaute quitter la page avant la fin de la vidéo. C’est dommage si c’est là que se trouve votre « call-to-action ».

Il y a de très bonnes vidéos de 5 minutes, et il existe des cas où la réalisation d’une vidéo institutionnelle un peu plus longue est nécessaire. Ces vidéos s’adressent cependant généralement à un public qui est déjà intéressé par le contenu : description d’un produit, explications sur un service…

Quel rythme pour votre vidéo ?

Dynamique, rythmée, mais pas trop rapide. A moins que vous soyez là pour expliquer quelque chose (tutoriel pour un logiciel, cours de cuisine, leçon de piano…) auquel cas il vaut mieux expliquer les choses lentement, votre vidéo sera meilleure si elle est dynamique. Si elle est trop lente, l’utilisateur peut à tout moment fermer la page de son navigateur. Et ce n’est pas ce que vous voulez. Avant, la télé pardonnait ce genre d’erreurs, car le téléspectateur n’éteignait pas la télé entre deux pubs. Aujourd’hui, on doit fournir un contenu de qualité car il faut très peu de temps pour être recalé.

Quel contenu pour votre vidéo de communication ?

Commencez par penser à quelque chose qui va intéresser votre cible : « qu’ont envie de voir les gens à qui je vends ? » Vous vendez des hamburgers ? Montrez-leur des vaches qui broutent de l’herbe bien verte dans la montagne. De la salade ramassée par le paysan qui la cultive… C’est ce que les gens veulent dans leur assiette en 2013.

A priori, vous préférerez y intégrer un call-to-action. Si vous révélez tout dans votre vidéo, vous allez perdre l’internaute. Il va voir votre vidéo, puis partir. Ce n’est pas forcément ce que vous cherchez. Vous voulez qu’il reste avec vous. Vous voulez par exemple l’emmener sur votre site web, ou sur votre page Facebook, car il pourra y imprimer un coupon pour 20% sur tout hamburger commandé chez vous avant le mois prochain.
Un exemple de call-to-action sur la campagne de carte noire « sortez de la routine ».

Une bande son ?

Une voix ou une musique ? Essayez de ne pas mélanger les deux , ou alors, la musique doit rester un fond sonore très discret et très neutre, et ne dois pas perturber le rythme de la voix.

La promotion, le référencement et l’hébergement de votre vidéo

Vous pouvez poster votre vidéo sur votre site web, et attendre que quelqu’un tombe dessus, ou vous pouvez faire bien mieux si vous voulez que votre vidéo soit vue par un plus grand nombre d’internautes (que vous allez convertir). Pour en savoir plus à ce sujet, basculez sur l’article : Comment optimiser la communication vidéo de votre entreprise avec YouTube ?

Si vous souhaitez que votre vidéo soit réalisée avec une qualité professionnelle, qu’elle soit pensée pour engager vos cibles afin de les convertir en clients, que sa diffusion soit la plus large possible, pour un coût limité, grâce à l’expérience de votre expert en communication préféré, alors vous pouvez regarder comment nous travaillons sur vos vidéos pour donner à votre entreprise la visibilité qu’elle mérite.